Délice Dégustation

8 Rue du Faubourg Saint-Denis - 75010 Paris 10

Appeler Délice Dégust...
  1. N.C

  2. Horaires

  3. à partir de 6€

  4. 27 avis

  5. Sur une carte

  6. Appeler

(Vous êtes le gérant de Délice Dégustation ? Accédez à votre compte pro pour ajouter une description !)

Plats proposés

  1. Boissons
  2. Burgers
  3. Desserts
  4. Grillades
  5. Kebab
  6. Lahmacun / Pide
  7. Pizzas
  8. Plats / Assiettes
  9. Salades
  10. Sandwichs

Services proposés

  1. Accès handicapés
  2. Broche faite Maison
  3. Carte de fidélité
  4. Certificat halal
  5. Frîtes fraiches Maison
  6. Groupes acceptés
  7. Menu enfant
  8. Pain fait Maison
  9. Parking
  10. Réduction étudiants
  11. Restauration à emporter
  12. Restauration sur place
  13. Salle avec télévision
  14. Salle climatisée
  15. Service de livraison
  16. Terrasse
  17. Thé offert
  18. Wifi gratuit

Viandes utilisées

  1. Non renseigné

Kebabs recommandés

  1. Ozlem Snack Paris 10
    Ozlem Snack

    57 rue Petites Ecuries
    75010 Paris 10

  2. Grill Istanbul Paris 10
    Grill Istanbul

    219 Rue du Faubourg Saint-Martin
    75010 Paris 10

  3. Chez Les 4 Frères Bedri Paris 10
    Chez Les 4 Frères Bedri

    38 Rue Louis Blanc
    75010 Paris 10

  4. Le Plaisir indien Paris 10
    Le Plaisir indien

    19 Rue du faubourg du temple
    75010 Paris 10

  5. Genç Urfa Durum Paris 10
    Genç Urfa Durum

    11 Rue du Faubourg Saint-Denis
    75010 Paris 10

  6. Urfa Durum Paris 10
    Urfa Durum

    58 Rue du Faubourg Saint-Denis
    75010 Paris 10

#78 au classement des kebabs Paris

Récompenses du kebab

Photos

Délice Dégustation Paris 10

Horaires d'ouverture

(Vous êtes le gérant de Délice Dégustation ? Indiquez vos horaires !)

  1. Lundi
    n.c
  2. Mardi
    n.c
  3. Mercredi
    n.c
  4. Jeudi
    n.c
  5. Vendredi
    n.c
  6. Samedi
    n.c
  7. Dimanche
    n.c

Prestations et tarifs

    Kebab

    1. Kebab + Frites + Boisson
      6.00€

27 avis sur ce kebab

  1. Accueil
  2. Hygiène
  3. Fraicheur
  4. Crudités
  5. Sauces
  6. Viandes
  7. Frites
  8. Pain
  9. Quantité
  10. Qualité/prix
» Mettre à jour des informations sur ce kebab «

27 avis sur ce kebab

AgentK

Globalement bonne expérience. C'est un kebab ordinaire rien de transcendant, rien de rédhibitoire.
C'est ok. (Toutefois, il y a eu un incendie cet été, je ne sais pas si le restaurant va réouvrir)

yanfemi

A la recherche d'un kebab dans les alentours de la rue du faubourg Saint-Denis je me suis laissé guidé par Kebab-frites.com. Kebab qui fait le taff sans être transcendant malgré un grosse déception au niveau des frites.

Acceuil : A revoir ! La commande est rapidement passée mais la bonne humeur n'y est pas ! 3/6

Fraicheur : Gros manque de fraicheur. 2/6

Sauces : Algérienne passable mais sauce blanche pas assez onctueuse. 2/6

Frites : Chaude MAIS vraiment molle, très vite lassant. 2/6

Quantitié : Correcte. 4/6

Hygiène : C'est pas le Kebab le plus classe que j'ai vu mais RAS. 3/6

Crudités : Pas d'oignon grillé décevant, salade et tomate pas super fraiches 2/6

Viandes : deux broches sont présente d'aspect présentable, une de poulets qui par endroit est grillé a souhait et une de veau tout a fait normal . En ce qui concerne le goût donc la partie la plus importante, le poulet est tout à fait correct mais le veau présente des morceaux de cartilages.... Ca fait désordre ! et le goût n'est pas top. Donc 4/6 pour le poulet

Pain : Pour ma part je l'ai pris en galette. Celle-ci se démarque des autres galettes en étant légèrement supérieur à la moyenne, un bon point ! 5/6

Qualité/prix : Le prix étant de 6euros sans boisson et 7.50 avec, c'est un Kebab qui se vend comme un grec de qualité mais n'en à pas tous les attributs 3/6 ( C'est le même prix qu'un buffet Dost !! ( kebab de bien meilleur qualité que celui-ci ) )

Voila donc Kebab pas trop mal si vous êtes dans le coin et que manger du poulet vous plait.
Mais pas la peine de se déplacer pour

manuchao98500

comme l'avis d'Abdel-Fallafel ca fait des années que je fréquante cet établissement j'ai ou des bonnes et des mauvaise surprise comma par exemple pour l'achat d'un sandwich et d'une assiette le patron m'offre carrément l'assiette ou un sandwich sur deux acheté. La viande est plutôt bonne mais j'avoue que leur pain est vraiment pas terrible des fois infame ceux qui ma decidé a tjr prendre en galette mais bon le truc c'est que je prend toujour deux sandwich un veau et un poulet mais 3 fois sur 5 ils vont me faire les deux au veau...dommage aussi la qualite depend des jour car souvent ca a été plutôt bon mais des fois cetait tres moyen viande sec et le sommet a été atteint la derniere fois que j'y suis allé la viande de poulet était tres sec style la couche crame et brulé quand la viande n'est pas ussité pendant 1 heure mais le pire j'ai senti que la viande était faisandé...d'ailleurs ca s'est confirmé car jai eut dhiarré et trouble intestinal durant 7 jours apres.........vraiment dommage car ca a ete ma cantine durant de nombreuse annéés

bcrl

c'est tellement bon que je ne remercierais jamais assez l'amie de longue date qui me l'avait recommandé ! Je viens avec elle à Paris (que je déteste) spécialement pour y déguster en particulier la viande de mouton et ses délicieux légumes savamment préparés, tout cela pour un prix modique avec un bon thé en point d'orgue du repas. J'ajoute qu' il y règne une bonne ambiance au niveau du personnel. Que du bonheur! -- un bonheur tranquille, car en plus du reste c'est spacieux et le son de la télé qui récite sa propagande ne vous y explosera pas la tête. J'oubliais le pain, un régal aussi. Vraiment à conseiller: une cuisine simple à déguster.

tomtox82

premiere experience ici, pas déçu

h.luquet

J'y vais très régulièrement, travaillant dans le coin depuis des années. Il y a pourtant énormément de kebabs dans le secteur... Jusqu'à présent jamais déçu. Excellent accueil et service très rapide. Beaucoup d'espace, cela permet de manger sur place à toute heure. A noter le choix entre du pain traditionnel et un pain galette/pita, ça change, et c'est très bon. Enfin, mention spéciale pour la viande, succulente.

nasri_yahiaoui

Bonne expérience, à refaire. Kefta cuit au feu de bois très bon. Frites classiques, efficaces. Sauce blanche maison excellente. Crudités fraîches. Dommage le coté un peu usine à la chaîne.

snowhearts

Bon, vos commentaires m'ont incité à :

- retourner au DD (j'avais dit 'plus jamais', mince !')
- étaler (grassement) ma plume sur ce forum...

Après deux passages en 15 jours, voici ce que je retiens de mes dégustations :

La qualité n'est plus aussi flagrante, c'est un fait. Les quantités sont moins gargantuesques qu'à l'époque de nos posts (deux ans déjà, comme ça file ma brave dame) et sur mes deux passages, j'ai eu droit à un service riquiqui en frites et un autre un peu trop copieux. Cela donne une moyenne de 12 sur 20, ce qui est bien mais pas top.

Le pain est toujours aussi bon. Il est fait sur place et on peut en prendre autant qu'on en veut dans un petit panier près de la caisse. C'est une attention charmante que je vois rarement.

Les merguez sont toujours aussi dégueulasses, donc on va s'en tenir à l'essentiel : le kebab.

J'ai lu quelque part que la viande était pas cuite et/ou trop grasse. c'est toujours possible de 'mal tomber', évidemment, mais en deux ans ça ne m'est presque jamais arrivé. Les morceaux sont le plus souvent bien cramés et croustillants, en particulier sur la broche de dinde, car moins de gens en prennent et donc elle crame plus longtemps.
Sur la graisse, la viande l'est, oui, mais moins que dans la plupart des restaurants que nous avions faits jusque lors, comme le Cristal ou la Porte St Denis.

Les sauces 'toutes faites', c'est rigoureusement exact : c'est du 100% industriel (ce qui n'est pas le cas de la porte st denis, je crois)...

j'avoue être ressorti de là un peu plus mitigé qu'autrefois, mais sans vivre la catastrophe que vous semblez décrire. Soit je suis plus tolérant à la mauvaise qualité suite à mon entrainement intensif de 2009, soit je suis tombé un 'bon' jour et vous un mauvais, ce qui reste possible aussi...

Je vais rassembler les anciens, histoire de récolter leurs avis...

Allez, les gros, à vous !

pom2ter

Un resto avec tjs beaucoup de monde, mais je ne comprends pas vraiment pourquoi.
La viande est trop grasse (le pire c'est le poulet/dinde) mais les quantités sympas.
Le resto est assez grands, donc peut-être plus sympa pour s’asseoir entre amis/famille.
CEla fait longtemps que je n'y suis pas retourné, donc je reposterai si la qualité a changée!

alexander_demoge

Franchement pas terrible. Le pain est vraiment pas bon et la viande n'as pas de goût et n'est pas assez cuite. Strasbourg St Denis c'est pourtant le quartier du kebab... Je n'y retournerai que si je crève de faim et que c'est gratuit.

coconutsshow

Peut être y'a-t-il eu changement de proprio

coconutsshow

Rectification, les kebab sont dégueulasse!

Salut les gars.

Sympa vos commentaires, c'est très drôle.

Perso, je vais être un peu plus sérieux.

Accueil : normal
Crudités : pas fraîches
Sauces : des sauces quoi (rien de fait maison ou autres comme certains BON kebab)

Viendes : pas cuites!!!!!

Pain : difficile de faire plus petit, du coup on mange presque rien.

Frite : même les frites les moins cher de franprix faites chez moi sont meilleurs.

Je poste bientôt l'adresse de bon kebab.

DavidErr66

@Salem-ok: c'est vrai qu'on est jeudi... et le jeudi... c'est le jour des courses, et du kebab !!!!!! Enjoy :D

DavidErr66

Merde, la grippe A est passé du côté du Faubourg Saint-Denis les gars ? Ou alors vous bossez chez France Telecom ?
C'est quoi ce coup de mou :o

chinaski_henry

Bonjour à tous,

Abdel a tout dit, comme toujours. Et Abdel a raison, il y a eu des rires, des larmes et beaucoup de sauce dans tout ça. Mais il y a autre chose derrière aussi.
D'une, il y a un amour pour le Kebab, pas sa perfection, mais sa simplicité. Et ce qu'on aime au Dédé, au Délice, c'est ça plus l'assurance d'avoir ce qu'on aime et comme on l'aime. Pas forcément le meilleur, mais un endroit convivial, un accueil parfait. Aujourd'hui par exemple, un ami a moins a pris un sandwich brochette qui prend toujours beaucoup de temps à cuire, moi un kebab. On a rien dit, ils ont compris qu'on commandait ensemble et m'ont servi quand la brochette était prête. Bref, un service attentif et personnalisé. Tant que le Dédé sera là, je n’irai pas autre part. Et je dirai que je préfère être conservateur en terme de Kebab plutôt qu’en politique.

De deux, il y a un point de vue différent sur ces posts et chroniques. En lisant celle d’Abdel, je lui ai fait remarquer qu’ils ressemblaient à une photo du Délice avec nous devant. On cache un peu trop le restaurant. Moi, je préfère une photo du Délice qui montre pourquoi y’a plein de gens dedans. Je veux pas obstruer la devanture du magasin avec mon ego et c’est pour ça que j’ai essayé d’être chroniquement technique. C’est sûr que j’ai pas le talent d’Abdel, mais j’aurai préféré qu’il le centre plus sur la broche, qui reste toujours elle-même, que sur nous qui tournons autour comme des papillons qui un jour disparaîtrons.

Donc voilà, c’était mon dernier post sur Kebab-frites.com et je vous remercie d’avoir suivi nos pérégrinations dans les ruelles pavées de Strabourg Saint-Denis. Y’a peut-être pas la Prado du sud ici, mais près de lui, il y a un endroit qui restera toujours dans mon cœur.

Merci pour tout, Dédé.

snowhearts

Sans doute cela était-il devenu trop, pour nous.

Désoeuvrés au milieu de cet été sans fin, nous avions décidé de consacrer nos pauses-déjeuner aux kebabs. Sans faim, également.
A Strasbourg St Denis, nous étions devenus les rois. Les commerçants tremblaient de nous voir goûter leurs plats, ils sortaient leur meilleure viande rien qu’en nous regardant passer. Le mois de septembre s’écoula ainsi, dans la crainte et dans l’espoir de notre venue.

Mais le succès, trop fou, trop vite, a commencé à nous tourner la tête. C’est normal, nous étions trop jeunes, trop innocents… Quatre garçons dans le vent qui faisaient trembler les platines et les tournes-broches de 33 tours.

Et puis, les sandwiches ont fini par se ressembler. Entre moi et Fatoush, ce n’était plus pareil. Là où nos échanges sucrés-salés faisaient au début la sauce samouraï de notre gloire, la jalousie est peu à peu venue gangréner notre belle histoire. Heure par heure, nous étions là, transis de haine, en train d’épier les commentaires suscités par nos interventions. Dietetikebab et Kebabacool étaient loin de tout ça. Planant dans leurs certitudes, explosés dans leur consommation croissante d’Harissa directement sniffée du tube, ils n’ont rien vu venir.

Nos textes pourtant, n’étaient plus aussi vrais, aussi inspirés. Et personne ne semblait le remarquer.

Et puis.

Et puis un jour, Fatoush a rencontré une japonaise. Yoko. Nos critiques de kebabs qui ont suivi ont beaucoup souffert de cette relation. Notre recueil, l’album Blanche, a été notre chant du signe. Les recueils suivants, Magical Mystery Gastro Tour, Let it pita, et Kofte Road n’ont jamais retrouvé la magie des débuts.

Le silence du veau grillé a accompagné la dépouille de nos bourrelets.

Entre temps, le Délice Dégustation, source d’inspiration de nos nombreux albums a rouvert ses portes. Je suis sûr que Fatoush (s’il n’est pas en train de se faire boulotter le rouleau de printemps) se fera un plaisir de vous raconter en quoi il est mieux, moins bien, ceci cela. Je suis sûr qu’il sera détaillé comme à son habitude, et qu’il saura vous mettre l’eau à la bouche, s’il y a lieu.

Je serai, moi, plus bref. Je me dois de faire part de mes sensations. J’avoue, je suis retourné dans ce restaurant par 3 fois, déjà, avant de me résoudre à vous faire part de ces quelques lignes.
Si je devais résumer mes sensations, je dirais que le restaurant a retrouvé son rang, voire sa splendeur. On ne retrouve pas dans la viande l’impressionnant fumet de la Porte Saint Denis ou le décor apaisant du Kemer, pas plus que l’adorable terrasse ensoleillée du Sancak. MAIS, et c’est le principal, c’est un lieu qui ne déçoit pas, où la nourriture est bonne, semble saine, et où il fait bon de se retrouver.

Les frites ont changé. Meilleures, mais plus rationnées, elles ont désormais un croquant très agréable. Mais on en voudrait un peu d’avantage.
La sauce est excellente, mais un peu trop glacée à mon goût, créant une sensation de chaud/froid assez déplaisante, sur la fin.
La viande est bonne sans être exceptionnelle, bonne moyenne. Elle serait même délicieuse pour tous ceux qui n’ont pas goûté à celle du restaurant d’en face.
La salle enfin, fait toujours aussi « cantine », même si elle est plus agréable qu’autre fois.
Je ne m’étends pas sur ce sujet plus longtemps. Mes anciens partenaires se feront une joie d’en tartiner des kilos, comme à leur sinistre habitude (moi j’ai toujours été réputé pour ma sobriété) sur tel ou tel point de détail, comme la structure astucieuse des robinets ou de l’éclairage. Pour ça, on peut compter sur eux.

Je sais que je retournerai dans ce restaurant, parce qu’il est bon, savoureux, bien tenu et que le personnel est très agréable, pour ne pas dire affable.
Je sais que parfois je lui serai infidèle, quand je voudrai un peu de surprise, un peu de folie, ou juste me rappeler de cet été 2009, quand nous étions quatre, et que nous venions nous restaurer avec plaisir et entrain, dans la chaleur de la journée d’une dure nuit.

J’en arrête là : les mots sont devenus trop pénibles pour moi…


Abdel Fallafel & Wings (chicken)

barbaweb

En direct du Faubourg Saint-Denis pour un bilan des travaux :

- adresse inchangée à 127m du Métro (merci la nouvelle appli!)
- Dédé toujours fermé :(
- mention 'pizzeria' rajouté à l'enseigne (sans savoir si ce sont des pizzas d'inspiration italienne ou turque... surprise :p )
- salle du bas bien avancée. sol visiblement carrelé et quelques tables installées

Fourchette d'estimation non officielle (et très approximative) de la date réelle d'ouverture :

entre le 1er et le 5 octobre 2009. (on y croit!)

barbaweb

Fin des travaux le jeudi 17 septembre. Alleluia!!!

Plus que quelques heures à tenir...

breverte

Avec des chroniques aussi excellentes (Chapeau!) il faudrait vraiment des photos pour que ça passe dans la catégorie Chronique et que ce soit mis en avant car là c'est du chef d'oeuvre :)

snowhearts

Faut que j'arrête, je sais, je sais. Faudrait que je change de kebab, que je change de vie, que je change de quartier... Que je change de vision du monde, bordel.
Et je nous revois encore, moi et mes collègues, redescendre vers Strasbourg St-Denis, et nous dire... 'on va où ?' Alors que c'est de l'esbrouffe : on SAIT très bien où on va.

Je veux dire : y'a PLEIN de restaurants dans la rue. Des Kebabs, y'en a TOUT DU LONG, c'est pas compliqué.
Bah non. On va à celui-là.

L'argument c'est : 'ils rendent la monnaie sur les tickets'. Ok, mais peut-être que les autre le font aussi !!! Qu'est-ce qu'on en sait vu qu'on ESSAIE MEME PAS !??

Le serpent se mord la queue aussi sûrement que le bout de salade veut fuir le Big Mac.

Bref : nous sommes retournés au Delice Dégustation. Un peu la mort dans l'âme, quand même. Comme une défaite sur nous mêmes, comme une peur du monde qui nous entoure.

La rue est pleine de kebabs. Et on a peur. Peur de les essayer. Peur que ce soit moins bon, peur que ce soit meilleur. Alors, pour se rassurer, pour ne pas être dans un questionnement permanent, nous revoilà devant le MEME sandwich dans le MEME restaurant dans la MEME rue à la MEME heure.

Fuck !

Même sandwich ? Hmmm, pas tout à fait. Pour ruser , j'ai tenté le kebab en pain normal et pas en pita. Le résultat est bien meilleur, tant visuellement que gustativement. le pain pita, enroulé, fait penser aux wraps qui ont la facheuse manie d'être à la mode, plus faciles à manger, mais comme je l'ai déjà dit la quantité est moindre et on perd le plaisir de voir la viande grasse s'échapper du sandwich. C'est triste.

Alors le pain 'classique' est plus à mon goût, même s'il crée des contraintes de mangeage assez propres à sa conception.

C'était bon. Assez pour qu'on ne regrette pas, sur l'instant, de ne pas être allés ailleurs. Meilleur que la dernière fois, en ce qui me concerne, car les toilettes étaient plus propres et l'ambiance plus légère. On sent que la canicule s'éloigne. Ainsi que l'été. Ainsi que le regard innocent du gamin qui remonte innocemment la rue en passant devant les prostituées asiatiques sans se douter que l'école l'attend de pied ferme. Ainsi que les demoiselles en jupes courtes. Ainsi que le plaisir d'être en vie, donc.

Nous sommes sortis du restaurant avec le sourire, j'avoue. Mais dès lors que nous avons retrouvé la rue, jalonnée de restaurants inconnus et mystérieux, nous avons compris que notre vie était un échec. Tous ces restaurants nous tendent les bras, et notre esprit torturé nous empêche d'y aller. A moins que le délice dégustation ne foute du Ghb dans ses kébabs pour nous intimer l'ordre de ne plus manger ailleurs, je ne sais pas.

Quoi qu'il en soit, cette nouvelle sortie, réussie sur le plan du plaisir de manger, n'est finalement rien d'autre qu'une preuve supplémentaire de notre médiocrité.
Nous ne sommes pas foutus d'aller ailleurs.

C'est tellement, tellement triste...

vicoxav

Depuis quelques mois déjà, je vais au Délice Dégustation (environ une fois par semaine), et je ne m’en lasse pas !

Habitué du sandwich au veau, sans oignons, sauce harissa (harissa-mayo pour les frites), je n’ai jamais été déçu.

Vous voulez des détails ? Eh bien, en voilà !

Commençons par la viande : poulet, veau, au choix (on peut « mixer » sur demande, bien évidemment). Elle est de bonne qualité (la viande) : ni sèche, ni trop grasse, cuite comme il se doit et en quantité appréciable, un régal !

Le pain : pita ou classique, c’est toujours bien de pouvoir choisir. Le pain pita est particulièrement pratique : on se retrouve avec un rouleau de bon calibre entre les mains, pratique quand on commande « à emporter » ! Concernant le pain « classique », je ne dirais qu’une chose : classique ! Il est bon, ne date pas de la veille mais du jour-même (j’y suis suffisamment allé pour confirmer cette info de façon formelle). C’est important : un bon kebab se juge également à la qualité de son pain.

Les crudités : il n’y en a pas beaucoup, c’est vrai. Ce n’est pas de la top-qualité, j’en conviens. Mais, entre nous, qui va au kebab en se disant « je vais retrouver les tomates du jardin de mémé dedans ! » ? Personne… Alors, non, pas super les crudités, mais ce n’est qu’un détail.

Les frites : elles sont normales. J’en ai mangé des meilleures, j’en ai également avalé des beaucoup moins bonnes. Elles sont cuites comme il faut, c’est l’essentiel !

Les sauces : la harissa est relevée comme il se doit, sans pour autant donner de maux d’estomac ou autres problèmes digestifs. En plus, ce qui est vraiment bien au Délice Dégustation, c’est qu’on peut se servir en sauces à volonté : elles sont à disposition, au milieu de la salle principale (il y a une salle principale, une autre au fond, et une en haut). Mayo, harissa, ketchup et une ou deux autres que je ne prends jamais.

Au niveau du service, on est toujours bien accueillis, mes amis et moi : le sourire, le bonjour qui va avec et l’entrain qui caractérise ces forçats du découpage de viande au couteau. Franchement, j’adore !

Autre point, déjà évoqué dans les précédents témoignages, et que je me dois de confirmer : oui, on rend la monnaie sur les tickets resto à hauteur de 2 euros au Délice Dégustation !!! Pas besoin d’être un habitué, pas besoin de réclamer, ils rendent la monnaie, et avec le sourire. Perso, je prends une cannette d’eau gazeuse (kebab frites + coca, c’est un peu hardcore je trouve) : 6 euros, un prix habituel, mais quand la qualité y est, que demander de plus ?

J’allais oublier l’hygiène : RAS à ce niveau. Aucun doute n’est jamais venu s’immiscer dans mon esprit, d’autant que l’espace de travail est bien visible (je crois qu’Abdel-Fallafel en parlait) et propre.

Pour conclure, je ne peux que vous encourager à vous faire votre propre opinion ;)

chinaski_henry

Deuxième dégustation, deuxième délice ?
Je reviens sur mon dernier post pour ajouter quelques remarques et probablement un petit bémol sur la qualité des lieux.
Question, Kébab, toujours du veau, toujours pas d'oignons, toujours de la sauce blanche. Mais alors que la dernière fois, la cuillerée venait apporter sa touche magique à mon papier de protection du plateau, aujourd'hui, je n'ai eu droit à rien. Un oubli au caractère exceptionnel je suppose. Quant au veau, parlons-en. Aucun souci sur la qualité, mais une digression sur mon kébab idéal vous fera comprendre les réserves que je dois mettre.
En gros, trop de veau tue le veau. Un Kébab où je perds la moitié de la viande parce qu'elle retombe à chaque bouchée, je perds la moitié de mon plaisir à chaque bouchée aussi ! Cette remarque vient appuyer les quelques regrets que j'avais sur la quantité de crudités. La fraîcheur d'un kébab, c'est souvent la qualité de ses crudités. Un bon Kébabilibre ( mot-valise et contraction de 'Kébab' et 'équilibre' ) vient du ratio parfait entre la viande, les crudités et la sauce. Trop de sauce, ça noie. Trop de veau, ça tombe. Trop de crudités et la saveur parfumée/grillée de la viande se perd. Ici, c'est bien évidemment le 'trop de veau' qui vient gâcher la fête. Une tenue du sandwich optimum est tout bonnement impossible ! Je suis déçu, mon plaisir disparait, mon indice de satisfaction régresse. Bref, je perds une après-midi de travail à vous écrire ces quelques mots.
Passé ce gros problème, il faut dire que l'absence de clim' quand la chaleur avoisine celle du goudron posé sur les routes de Haifa en plein été est plus qu'insupportable.
Un mot aussi sur l'hygiène, elle est correcte, certes, mais j'ai l'habitude de me laver les mains avant un sandwich pour préserver les arômes et mon estomac. Problème : quand le savon ne mousse pas, la propreté ne suit pas pour moi. Il faudra donc voir avec le fournisseur de produits hygiénique si cette légère complication trouvera une solution.
Bref, c'est toujours un kébab pour les vrais, mais il manque pas mal de rigueur allemande (et un peu de choux à la mode berlinoise à mon humble avis) pour en faire le kébab de mon coeur !

snowhearts

3e visite au délice dégustation. Hélas pour moi, toujours avec les mêmes compagnons d'infortune qui font office de collègues et, avec un peu d'alcool, d'amis. (et avec BEAUCOUP d'alcool, d'amants, mais on a pas encore tenté)
Menu du jour : sandwich Kebab au poulet, sauce blanche, salade, oignons, tomates, pain pita.
La canicule parisienne a peut-être joué sur mes sensations, mais j'ai été moins séduit que les fois précédentes. Une certaine désorganisation se ressentait côté cuisine, avec des visages jusque lors inconnus, et une fébrilité inhabituelle dans la prise de commande.
La salle était surchauffée, comme un blaireau je me suis assis à côté d'une lampe, et j'ai commencé à dégouliner tout au long de la dégustation, ce qui était désagréable pour moi, et a diffusé un nuage d'odeurs corporelles qui, rajoutées au délicat fumet de veau et de merguez ambiant, n'a pas manqué d'incommoder les autres convives. Aucun ne l'a souligné explicitement, mais j'ai bien senti dans leur regard troublé et à leurs masques à gaz sur le nez que quelque chose les perturbait.
Le kebab servi dans un pain Pita est plus pratique à déguster que dans un pain classique, mais la contenance est également bien moindre, ce que les gourmands auront à coeur de prendre en compte.
La sauce blanche, tristement étalée sur le plateau, m'a rendu soudain mélancolique et m'a fait penser au temps qui file, qui vient puis qui disparait, avec à l'horizon une promesse de vieillesse qui me fera ressembler, tôt ou tard, à une frite racornie. Alors, tout m'a semblé vain. Les kebabs. Les collègues. Les frites. Le travail. Le travail, surtout.
Et alors que chacun tentait de me rendre le sourire, (mon collègue a tenté une projection de veau sur le sol pour attirer mon attention), j'ai fini par quitter l'établissement avec la furieuse envie d'aller essorer mon t-shirt. Depuis j'erre dans les rues du Xe, inconsolable et au bord de l'insolation. Je pense à jadis, je pense à autrefois, je pense que c'était bien bon mais que la magie est partie. Et me voici ici, devant mon écran, petit et domestiqué par une firme multinationale incapable de payer correctement ses employés pour mieux les inciter à aller au Kebab plutôt que chez Lenôtre, me voici ici, donc, repu mais triste, sans illusion sur le monde qui nous entoure, sans plus rien qui vienne rattraper la solitude intense qui s'empare de mon âme, la dispersant au premier souffle de ventilateur, ici et là, partout, nulle part...

snowhearts

Je ne crois pas que ce soit indiqué, non. C'est à la caisse. J'ai demandé s'ils faisaient des avoirs, et on m'a gentiment répondu qu'ils rendaient la monnaie.

gfgfgfgf

Le remboursement du Ticket Restau jusqu'à 2 euros, ça c'est vraiment un truc super ! C'est indiqué à l'entrée/dans le restaurant ou c'est parce que tu es un habitué ?

chinaski_henry

Habitué du 'Délice Dégustation', j'ai commandé une formule à 6 euros qui m'a rempli l'estomac comme il se doit. Un kebab veau (on a le choix, veau, poulet ou mixte), une portion de frites non négligeable et une tartine de sauce blanche posée à même la feuille de papier venant protéger la plateau repas. Le pied quoi ! En plus, une boisson richement calorique pour faire passer le tout, que demander de plus ?
Et bien il y a plus, dans la limite de 2 euros, le remboursement du ticket restaurant est possible, ça c'est du service client. Pour le reste, un accueil sympa et décontracté et une compréhension immédiate de la commande et du maintenant mémorable 'salade, tomate, oignons ?'. Seul bémol, les crudités ne sont pas le fort de ce kebab qui reste chiche en salade et en tomates, mais vu que je prends jamais d'oignons, j'ai peut-être perdu en crudités ce que j'ai gagné en contrôle relatif de mon haleine.
Les salles sont spacieuses, il y a de l'eau à volonté. Perso, j'adore la salle du fond, la salle des vrais ! Autre problème néanmoins, un des éviers ne fonctionne pas, c'est un peu la cohue pour se laver mains des fois.
Bref, un kebab de premier choix, avec des défauts, certes, mais un rapport qualité prix que tout le bosphore pourra leur envier !
à bientôt

snowhearts

Un merguez frites très consistant pour 4 euros, voilà qui change des habitudes ! L'accueil est excellent, la salle est spacieuse. On voit clairement l'espace de travail et les viandes ont l'air bien protégées.
Les grillades sont faites sur un grill au charbon, ce qui donne une saveur très agréable à la viande.
Les merguez étaient bonnes mais pas exceptionnelles, consistance un peu dure par rapport à la moyenne des merguez généralement constatées. Les frites ne sont pas salées ou très peu, il faut y penser quand on prend 'à emporter'. Le fin du fin : ils rendent la monnaie sur les tickets restos à hauteur de deux euros.
Repas agréable, donc, si ce n'est la conversation de mes amis qui était lassante et fatiguante, mais je ne suis pas sûr que le restaurant soit responsable.
J'y retournerai avec d'autres amis, pour confirmer.

Donner votre avis sur ce kebab

Attribuez une note à chaque critère entre 1 (mauvais) et 6 (excellent)

  1. Accueil
  2. Hygiène
  3. Fraicheur
  4. Crudités
  5. Sauces
  6. Viandes
  7. Frites
  8. Pain
  9. Quantité
  10. Qualité/prix

En postant votre avis, vous reconnaissez avoir pris connaissance et accepté les Conditions Générales d’Utilisation du site, et confirmez que votre commentaire est en accord avec la Charte des avis.