Interdiction des frites pour les mineurs

Le 01/04/2009 à 01h43 - Infos Kebab

Récemment, le gouvernement s'attaquait à l'alcool et au tabac chez les jeunes, en prenant une série de mesures, avec notamment l'interdiction de la vente de ces produits aux mineurs.

Et bien c'est aujourd'hui le tour de la "malbouffe" et des produits gras...
Prétextant la lutte contre l'obésité chez les jeunes, le nouveau mal de ce siècle, le ministère de la Santé vient de proposer un décret qui interdirait la vente de frites au moins de 18 ans, celles-ci étant cuites dans l'huile et représentant plus de la moitié de l'apport calorique d'un repas consommé dans un fastfood.
Les Quick, MacDo, KFC & Cie sont concernés, mais aussi nos chers snacks vendeurs de Kebabs !!!

"Nous devons prendre le problème à bras le corps dès maintenant, si nous ne voulons pas que nos jeunes aient les mêmes problèmes qu'aux Etats-Unis d'ici 10 ans... avec rappelons-le plus de 60% de jeunes de moins de 18 ans en surpoids dans le pays du hamburger", lançait un responsable du ministère, sous couvert d'anonymat.

Nos chers vendeurs de Kebabs vont donc devoir se transformer en policiers, et demander les cartes d'identités de leurs clients avant de leur servir des frites avec leur sandwich préféré !
Les commerçants ne respectant pas cette loi pourront être puni de 2000 euros d'amendes et 3 mois de prison avec sursis, pour chaque infraction constatée !

Le projet de loi ne précise rien concernant les sodas et autres boissons sucrées... sûrement un des derniers plaisirs autorisé pour les adolescents français !

Articles recommandés

  1. Les fast food encore ciblés par la DGCCRF Les fast food encore ciblés par la DGCCRF
  2. Le secret des bonnes frites maison à la Belge Le secret des bonnes frites maison à la Belge
  3. La durée de vie d'un sandwich La durée de vie d'un sandwich
  4. L'hygiène dans les fast food L'hygiène dans les fast food