Du kebab dans Envoyé Spécial sur France2

Le 03/09/2009 à 20h23 - Infos Kebab

"Cette année, dix milliards de repas ont été servis hors domicile, et le chiffre pourrait doubler encore dans les cinq ans à venir. Le principal bénéficiaire de cette révolution culturelle, c'est la restauration rapide. Le marché s'organise. Il tendrait aujourd'hui vers une certaine diversité."

Vous l'avez peut-être vu à la télévision, le magazine de reportage Envoyé Spécial s'est intéressé à la malbouffe et à la tendance du fast-food avec un sujet intitulé "Fast Good... à la française".

Un reportage qui a tout d'abord présenté les côtés négatifs du fast-food, avec la classique analyse de sandwichs dans des laboratoires pour évaluer le nombre de bactéries, puis ensuite une séquence sur les calories et les méfaits de la surconsommation, qui conduit jusqu'à l'extrême : le centre de désintoxication pour jeunes accrocs à la junkfood.

Le reportage finit toutefois sur des notes positives, avec la présentation de fast-food "nouvelle génération", tel Cojean, Planète Sésame, ou Ouest Express, qui proposent de la cuisine bio, peu calorique, donc plus saine. Les journalistes y voient un changement et une évolution dans les habitudes des français.

Le kebab a eu droit à ses quelques minutes de gloire, si l'on peut dire...
Les snacks kebab ont été pris en exemple lors de contrôle des services d'hygiène, et évidemment, l'inspectrice y a trouvé des produits avariés, et même des cafards dans les cuisines.

On tombe malheureusement encore dans les clichés du kebab, qui n'avaient pas besoin de ça pour conserver sa mauvaise réputation. C'est bien dommage de toujours mettre en avant les mauvais élèves, mais il faut comprendre que c'est l'audience et le sensationnel qui compte dans ce genre d'émission !

Articles recommandés

  1. Les fast food encore ciblés par la DGCCRF Les fast food encore ciblés par la DGCCRF
  2. La Famille Kebab sur Planète La Famille Kebab sur Planète
  3. Food Inc, un documentaire qui dérange Food Inc, un documentaire qui dérange
  4. M6 censure son reportage sur les Fast-Food M6 censure son reportage sur les Fast-Food