Le kebab ne fait plus recette chez les Grecs

Le 07/11/2011 à 14h23 - Infos Kebab

A moins que vous ne reveniez d'un voyage de plusieurs mois sur Mars, vous n'avez pas pu louper la saga économique du moment : la crise de la dette en Europe, et particulièrement en Grèce, où les plans d'austérité se succèdent, pour tenter de sauver le pays de la faillite.

Ces tentatives de sauvetage ne sont pas sans conséquence sur la population, qui doit, contrainte et forcée, participer financièrement au redressement du pays. Chaque foyer grec devrait ainsi contribuer, à travers les nouvelles taxes, économies et baisses de salaires, à hauteur de 10 000 euros ! Une somme énorme qui a considérablement réduit le pouvoir d'achat des ménages, qui se serrent désormais la ceinture, et ne peuvent plus se permettre d'aller au restaurant, ou même de manger un gyros ! (oui, chez les grecs, le kebab s'appelle Gyros... et est traditionnellement à base de porc !)

BFM TV a interrogé Christos Mentissidis, gérant du restaurant Ioakh à Athènes, montrant sa terrasse désespérément vide de tout client. Dans la restauration, la TVA est passée de 13%, à 19%, puis 23%. Le restaurateur assure avoir perdu 40% de sa clientèle !



En France, nous sommes encore loin du scénario catastrophe à la grecque, mais le gouvernement, par l'intermédiaire du premier ministre François Fillon, vient d'annoncer dans son plan de rigueur que les taux de TVA à 5,5% seront relevés à 7%, dans plusieurs secteurs, dont la restauration !
Après seulement 2 ans d'existence, la fameuse TVA à 5.5% qui devait relancer le secteur de la restauration, c'est terminé !

Articles recommandés

  1. Un kebab comme solution aux problèmes de violence Un kebab comme solution aux problèmes de violence
  2. Le plus gros kebab du monde Le plus gros kebab du monde
  3. Du Kebab dans l'émission Top Chef USA ! Du Kebab dans l'émission Top Chef USA !
  4. Un Kebab dans un Carrefour Thaïlandais ! Un Kebab dans un Carrefour Thaïlandais !