Sandwich Libanais - Elor à Perpignan

Le 01/03/2012 à 10h43 - Chroniques du Kebab

Un vendredi midi de Février, alors que les températures redevenaient clémentes, je me décide pour fêter ça, à aller déguster un kebab en bord de mer... parce qu'un kebab sur la plage, c'est toujours meilleur qu'un kebab dans un parc de la ville !

Je vais chez Elor, un snack de la rue de la gare, car je sais qu'ils font du pain frais, à la commande. La fois d'avant, j'avais adoré leur pain pita, cuit quelques minutes avant de le fourrer : chaud, moelleux et croustillant !

L'accueil est cordial, même si ça ne respire pas la joie derrière le comptoir. Tous les ingrédients sont en vitrine, frais comme des gardons, rien à dire ! Côté hygiène, très bien aussi, tout est propre, et les tâches sont réparties : une personne pour la fabrication du pain, le cuisto qui porte un tablier, et une autre personne qui encaisse.

J'étais parti pour un kebab classique, mais en regardant la carte, je remarque un 'sandwich libanais' à 5.50 euros ! Le chef m'explique alors qu'il s'agit d'une galette fourrée avec des légumes du soleil grillés et de la viande (de la broche, ou des keftas faits maison). Allez, c'est parti pour un libanais !

La galette est faite devant moi, elle est cuite quelques secondes au four, puis le cuisinier s'en empare, habile comme un pizzaiolo, pour la remplir alors qu'elle est encore blanche et farineuse. Et là, la majestueuse danse des ingrédients commence : une couche de sauce tomate, un peu de gruyère rappé, la viande (j'ai choisi la broche), les légumes grillés (courgette, aubergine, poivrons), des pommes de terres sautées découpées en dés, puis le traditionnel oignons et tomates. Trois traits de sauces sont ajoutés (3 sauces différentes, mais ça a été trop vite pour que je vois lesquelles.)
Pas de salade. Certainement parce qu'elle ne supporterait pas la chaleur : en effet, une fois remplie, la galette est délicatement refermée, et repassée au four, tel une calzone !

Quelques instants plus tard, ma galette ressort dorée et croustillante. Assez original, et je dis bravo, car la galette, en plus d'être bien chaude, est hérmétiquement fermée !

Quelques minutes de voiture plus tard, j'arrive sur la plage, et j'ouvre la bête. La galette tient vraiment bien, rien ne peut s'échapper. Je l'ouvre quand même un petit peu pour les photos. Le pain du sandwich a vraiment un super gout, une petite senteur de pâte à pizza que j'adore.

Je me délecte de ce libanais, allongé dans le sable, en regardant les bateaux passer au loin... avec le bruit des vagues... et ce petit air marin salé qui me chatouille les narines, un vrai bonheur !

A mon sens, le seul défaut de ce sandwich très goûtu est le nombre d'ingrédients, qui ont tendance à se mélanger, et à former un gloubi boulga au final. Seule la couche de viande reste nettement visible. Une viande très bonne, mais classique.

Mais le tout passe vraiment bien, je me régale. Aucun problème de digestion. Ma chemise est même restée clean, le sandwich n'est pas gras, mon papier d'alu reste très propre à la fin, il y'a juste une ou deux gouttes, là ou souvent c'est le torrent de graisse.

La quantité était très correcte, je n'ai pas pris de frites cette fois-ci, et je n'ai plus faim.

Rien que pour le pain, je conseille ce resto, sans aucune réserve !

Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 1 Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 2 Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 3 +5Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 4 Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 5 Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 6 Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 7 Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 8 Sandwich Libanais - Elor à Perpignan - Photo 9