Kit Kebab - Dürüm Santa Fe

Le 05/04/2013 à 10h27 - Chroniques du Kebab

Il y a quelques temps le magasin Aldi le plus proche de chez moi proposait à la vente un « Kit Kebab – Dürüm ». La « marque » étant Santa Fe (marque maison d’Aldi au consonances latino américaines) – il semblait bien que ce kit ait été paresseusement dérivé des kits burritos, tacos et autres fajitas.

Cela dit, il m’est arrivé d’acheter chez Aldi de vrais dürüms (de la même « marque »), de taille suffisante, dont j’ai pu faire excellent usage. Au final, j’ai donc décidé de faire confiance à la chaîne allemande, dont le pays d’origine compte de nombreux amateurs de kebabs, et qui me déçoit rarement sur la qualité des produits proposés. Banco donc pour le Kit Kebab-Dürüm à 5€ pour faire 6 sandwiches. Le kit est composé finalement de 6 tortillas (et non de dürüms comme l’emballage le laisse entendre), de deux paquets de sauce blanche et d’un paquet d’épices.

Les instructions sont assez vagues : « Préparer 600g de viande (poulet, bœuf,…) » « crudités (choux, poivrons, salade, tomates, oignons, …) ». Au moins cela laisse de la marge de manœuvre pour l’improvisation. J’ai finalement opté pour un bon morceau de veau sans gras, de la laitue iceberg, pour son croquant, celle que j’aimerais voir dans mes kebabs à l’instar de la plupart des hamburgers qui la préfèrent à juste titre aux autres salades pour sa résistance au contact de la viande chaude. Les tomates n’étant pas encore en saison, j’ai décidé de faire l’impasse (pourquoi manger des fruits et légumes hors saison? Ils n’ont pas de goût, sont plus chers et viennent de loin, et donc génèrent une pollution inutile pour atterrir dans votre assiette). Pour les oignons j’ai pris un oignon rouge, un peu plus doux que son cousin jaune mais dont l’usage est moins répandu.

J’ai tranché la viande en très fines lamelles, comme indiqué sur la boîte (2-3mm d’épaisseur). La cuisson de la viande avec le mélange d’épices fourni est très rapide. Le mélange d’épices semble assez fort avec une nette dominance de cumin lors de la cuisson, ce qui est assez étrange pour un assaisonnement « Kebab », même s’il doit toujours y avoir un peu de cumin dans l’assaisonnement des broches, il ne me semble pas qu’il saute aux narines de la sorte dans un restaurant classique.

Vient ensuite le moment de l’assemblage et de la dégustation : la petite taille des galettes et ma technique pour le moins déficiente empêchent de rouler les galettes à la perfection (la galette casse aux pliures, et ça m’énerve). J’avais une grosse faim et j’ai avalé 4 galettes à moi tout seul, car au final le sandwich ne contient pas énormément.

La sauce blanche est plutôt bonne, assez chargée en ail, ce qui n’est pas pour me déplaire, mais un peu trop salée. La viande était très bonne, je ne regrette pas le choix du veau, même si c’est un peu plus cher que les viandes « conseillées », le mélange d’épices est un peu piquant, là encore, c’est pour moi un point positif, mais là encore, même problème, le résultat est un peu trop salé. Les crudités sont bien croquantes, et l’oignon rouge relève bien le sandwiche ans détruire mon haleine et ma digestion pour la journée.

Je récapitule : La sauces et le mélange d’épices étaient trop salés, mais cela est je pense un trait récurrent des plats industriels, ça ne dérangera pas forcément tout le monde. Les tortillas étaient correctes, mais n’avaient rien de spécial et donnaient bien plus l’impression de venir de Santa Fe que d’Istanbul. Je suis par ailleurs content de mes choix de viande et de crudités, mais cela n’est pas à mettre au crédit du kit.

Coût final par sandwich : 2,2€ (avec du veau)

Conclusion : ce kit est bidon. Son seul intérêt est qu’il m’a poussé à faire des sandwiches à la maison. Achetez des tortillas, un yaourt nature, avec de l’ail et quelques épices, ça ira aussi bien.



Kit Kebab - Dürüm Santa Fe - Photo 1 Kit Kebab - Dürüm Santa Fe - Photo 2 Kit Kebab - Dürüm Santa Fe - Photo 3 +2Kit Kebab - Dürüm Santa Fe - Photo 4 Kit Kebab - Dürüm Santa Fe - Photo 5 Kit Kebab - Dürüm Santa Fe - Photo 6