Kebab Party placé en liquidation judiciaire seulement 8 mois après son ouverture !

Le 02/09/2015 à 14h30 - Kebab Business

"C'est une révolution dans la restauration rapide" annonçait Bernard Thibault, le PDG de France Kebab lors de l'ouverture de son premier restaurant Kebab Party. Mais à peine 8 mois plus tard, le son de cloche est tout différent, et le coup est dur à encaisser pour la direction. Le "sérieux concurrent dans le monde de la restauration rapide" n'a en effet pas convaincu les Manceaux, et ce restaurant d'un nouveau genre, censé révolutionner la restauration rapide, vient d'être placé en liquidation judiciaire, sans période d'observation. Il faut reconnaître que dès son lancement, le pari était osé... avec son investissement colossal de 2,5 millions d'euros pour son lancement, le projet était bien loin des coûts classiques liés à l'ouverture d'un restaurant kebab.
 


Trop ambitieux Bernard Thibaut (le PDG de France Kebab) ? Probablement... Le projet, annoncé en grande pompe auprès de la presse locale et nationale faisait l'écho d'un chantier pharaonique : 500 m2 de commerce, 116 tables, 33 employés, drive, terrasse... Tout avait été pensé pour le succès. La couverture médiatique du lancement de ce restaurant était parfaitement ficelée. L'emplacement également était idéal : à deux pas d'un supermarché et de sa galerie marchande, d'un cinéma, d'une sortie d'autoroute....

Mais le concept a peiné à trouver sa clientèle, et la société n'a jamais atteint la rentabilité en 8 mois d'activité. A l'heure où le produit de terroir et le travail artisanal sont mis en avant, la stratégie inverse visant à proposer une offre McDonald-isé, n'a visiblement pas payée.

La société France Kebab a donc pris le parti de stopper l'activité avant de perdre trop d'argent. Et l'entourage du PDG, plus que rôdé au marché de la restauration rapide (Christophe Granval (ex-McDonald’s) et Arnaud Fillion (ex-Quick)) n'aura rien pu faire pour éviter cette fermeture, ordonnée par tribunal de Saint-Lô le 17 août.

L'échec de ce projet n'a en revanche pas entamé la bonne santé financière du groupe, leader dans la revente de viande de kebab auprès des commerçants, mais également des grandes surfaces spécialisées dans l'alimentation (Metro, Promocash...) auxquelles la société vend ses sachets de lamelles de viande de kebab congelée et prête à l'usage. Et il ne fait nul doute que l'on réentendra parler de la société dans les temps à venir. En effet, depuis plusieurs années, France Kebab essaie de diversifier son offre en lançant régulièrement des projets innovants.

Articles recommandés

  1. Kebab Party, c'est parti ! Kebab Party, c'est parti !
  2. Charal lance son nouveau Kebab micro-ondes Charal lance son nouveau Kebab micro-ondes
  3. Nabab Kebab, la franchise qui monte Nabab Kebab, la franchise qui monte
  4. O'Kebap, la franchise Kebab nouvelle génération ! O'Kebap, la franchise Kebab nouvelle génération !