Le Kebab va-t-il résister à la crise ?

Le 08/09/2009 à 07h54 - Kebab Business

La crise économique que nous connaissons depuis quelques mois touche tous les secteurs d'activités ou presque. Alors qu'en est-il du kebab ?

Le secteur de la restauration rapide part avec un avantage certain dans ses bagages : une progression de 30% sur les 5 dernières années en France. Et le kebab fait bonne figure dans ce marché du fast food, avec plus de 250 millions de sandwichs vendus par an, soit 14% des sandwichs consommés dans l'hexagone, selon une étude du cabinet Gira Conseil. Le kebab se classerait également à une honorable place de deuxième, après les pizzérias, en terme de nombre de restaurants !

Malgré ces chiffres encourageants, le kebab est évidemment touché, mais peu de gérants de snacks osent témoigner et communiquer sur des chiffres. On a bien voulu nous répondre chez Premier-Kebap à Beausoleil, où l'on constate une légère baisse de fréquentation «de l'ordre de 8% par rapport à 2008 car la côte d'azur reste chère et les touristes ne sont pas là massivement comme tous les ans. Et ceux qui sont venus sont plutôt glacière et plage... mais le secteur du kebap s'en sort bien, car nos confrères commerçants ont beaucoup de mal à faire face aux charges de leur entreprise avec pour certains une baisse d'activité de 20 a 30% !».

Avec cette crise, le kebab a légèrement perdu en fréquentation de clients habituels, mais il en a aussi gagné de nouveaux : « À l'heure du déjeuner, nous assistons à un très net glissement de la clientèle de la restauration de moyenne gamme, vers la restauration rapide », constate Tony de Rus Manenc, président des restaurateurs à l'Union des Métiers de l'Industrie Hôtelière.

En effet, nombreux sont les travailleurs qui ont revu leur budget déjeuner à la baisse, et le Kebab reste une des solutions les moins coûteuses pour manger de la viande sans payer trop cher, tout en faisant un repas copieux ! On peut même se laisser aller à penser que certains ont découvert et apprécié le kebab grâce à la crise...

Le marché devrait stagner durant cette période difficile économiquement, mais il semble souffrir beaucoup moins que d'autres secteurs ! Les dernières études publiées concernant la restauration rapide prédisent même un retour à la normale en 2010, avec une croissance de 3,5%. On peut donc raisonnablement penser que le Kebab a encore de beaux jours devant lui... ouf !

Articles recommandés

  1. Grillé, le kebab chic de Frédéric Peneau Grillé, le kebab chic de Frédéric Peneau
  2. Parcours gustatif parisien des amoureux des sandwicheries, kebabs et shawarmas Parcours gustatif parisien des amoureux des sandwicheries, kebabs et shawarmas
  3. La vente à emporter interdite à Marseille La vente à emporter interdite à Marseille
  4. TVA à 5.5% : le prix du kebab en baisse ? TVA à 5.5% : le prix du kebab en baisse ?